Bye Bye Pilule : 1 an après



B I E N   L E   B O N J O U R   L ' A M I ! 

Il y a environ un an sortait cet article, dans lequel je t'expliquais pourquoi j'avais décidé d'arrêter la pilule. Déjà une année s'est écoulée depuis que j'ai pris cette décision, et je pense qu'il est temps de revenir sur les avantages et les inconvénients ! 

Pour rappel : j'ai décidé d'arrêter la pilule pour trouver un moyen de contraception qui me convienne mieux, pas pour arrêter complètement les hormones (même si c'est ce à quoi j'aspire).

L E S   A V A N T A G E S 

• Une plus jolie peau. C'est ce qui me vient en premier, car c'est entre autres pour cette raison que j'avais décidé d'arrêter. Ado, je n'ai jamais eu de gros problèmes de peau. C'est arrivé vers mes 19 ans, pile au moment où j'ai changé de pilule pour la première fois (tiens donc quelle coïncidence). Depuis, malgré plusieurs changements de pilule, impossible de m'en défaire. Pour ma gyné c'était très clair : mes problèmes de peau étaient surtout hormonaux, et ça n'irait mieux qu'en arrêtant la pilule. Thank God, elle avait raison ! Ma peau n'est absolument pas parfaite, j'ai toujours quelques imperfections une fois de temps en temps, mais ce n'est rien comparé à ce que c'était ! 

• Une meilleure compréhension de moi-même. Ce que je veux dire, c'est que depuis que j'ai arrêté la pilule, j'ai l'impression de mieux identifier et comprendre mes réactions et celles de mon corps. Avec la pilule, tout était "régi" et je ne me posais même pas la question. Maintenant je suis plus attentive à mes sensations, et ça me permet de prendre les choses plus calmement quand je remarque une réaction excessive (susceptibilité, énervement, ...). Spoiler : tu verras dans les inconvénients qu'on ne voit pas tous les choses de la même manière.

• Adieu les douleurs. Je pense que cet avantage vient plutôt du stérilet que de l'arrêt de pilule mais soit (d'ailleurs si un article sur le port du stérilet t'intéresse, dis-le en commentaire!)! Depuis que je l'ai arrêtée, je n'ai pour ainsi dire plus jamais mal en période de coquelicots (je fais comme je peux pour rendre la chose poétique). Du coup ça veut aussi dire moins d'antidouleurs. Maintenant une bouillotte suffit! Dans le même ordre d'idées, tout ce qui est problème gynécologique (sécheresse, mycose et autres joyeusetés), c'est fini aussi (hourra).

• Moins de stress. En arrêtant la pilule, mon cycle a évidemment été complètement déréglé. Impossible de savoir quand les règles vont débarquer. Il y a 1 an c'était ce qui me faisait le plus peur. Aujourd'hui c'est ce qui m'a permis d'arrêter de me prendre la tête. Je ne stresse plus à compter les jours, à prévoir des vacances au soleil des mois à l'avance. Je laisse les choses se faire et j'improvise. Et ça fait du bien!



L E S   I N C O N V E N I E N T S 

• Les sautes d'humeurs. C'est mon copain qui le dit, apparemment mes sautes d'humeurs sont un peu plus fortes qu'avant (sorry honey). Ce que j'ai remarqué, c'est que j'exprime beaucoup plus qu'avant mes émotions et mes humeurs. Alors effectivement si un jour je suis en mode schizophrène, le pauvre doit se demander ce qui lui arrive. 

• L'organisation. C'est un avantage parce que ça permet de ne plus se prendre la tête, mais c'est un inconvénient aussi puisque c'est impossible de vraiment s'organiser (genre quand les coquelicots débarquent et que t'as pas de serviettes. Rien. Que dalle. Nada.)(oh joie). Du coup j'utilise depuis 1 an l'application Clue, qui te permet de renseigner tout un tas d'infos pour ensuite t'aider à déterminer la date de ton prochain cycle, etc. C'est une appli vraiment pratique, je te la conseille vivement!

• Peau et cuir chevelu sensibles. C'est sincèrement ce qui m'embête le plus. Certes ma peau est bien plus jolie (et facile à dompter) depuis que je ne prends plus la pilule, mais c'est comme si elle avait révélé sa vraie nature, à savoir : sensible au possible. Réactive même. Du coup bonjour les rougeurs et les irritations. C'est pareil pour mon cuir chevelu. J'ai donc du revoir mes routines de soin, et aussi mon maquillage.

Source : MadamoiZelle.com

Breeeeef! 
Tu l'auras compris, il y a plus d'avantages que d'inconvénients pour ma part. Et les inconvénients sont vraiment minimes par rapport aux bienfaits. Il y a un an, dans mon article, je parlais de cette sensation de liberté. Je l'ai toujours, et je considère qu'avoir arrêté la pilule a été l'une des meilleures décisions de ma vie, très clairement. Maintenant, une personne n'est pas l'autre, et il faut vraiment faire en fonction de ce qui est bon pour toi, pour ton corps. J'espère que mon témoignage t'aura aidé si tu es en plein questionnement sur la contraception!

On se retrouve très vite pour de nouvelles aventures




You Might Also Like

4 réactions

  1. Coucou ! Très intéressant ce petit bilan !! Pour ma part je n'ai jamais pris la pilule ni aucune hormone d'ailleurs (j'étais déjà une rebelle étant ado XD) ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Marine ! :D
      Ah oui dis donc, tu en as de la chance haha :D J'espère pouvoir me débarrasser définitivement des hormones un jour :D
      Bisous!

      Supprimer
  2. Très intéressant ton article j'aimerais arrêter ma pilule mais actuellement je ne suis pas prête et que je ne peux pas même si je dois avouer que je trouve moins d’inconvénients avec la pilule qu'avec le stérilet.

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, contente qu'il t'ait plu ! :)
      Il faut prendre le temps et attendre le moment "idéal" (ou en tout cas le "moins pire moment pour le faire" haha :D). Après chaque personne est différente et a des besoins différents ! :)

      Bisous

      Supprimer